samedi 3 septembre 2022

427 - Le berger galant

« Prenez en un, prenez en deux... », voilà un conseil qui revient souvent dans les chansons traditionnelles et qu'on a déjà entendu il n'y a pas si longtemps.(1) La situation n'est pas tout à fait la même ; l'argument principal non plus. Seule la conclusion est identique. En cette rentrée 2022, nous faisons donc dans le classique, avec cette chanson qui met une fois de plus en présence deux personnages très ordinaires : un berger et une bergère.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 22 août 2022

426 - Le chant des rameurs

 Nous vous avions laissés ébahis et perplexes devant la quantité de refrains différents accompagnant la chanson où une jeune fille voue son père et sa maison au feu si elle ne peut épouser l'élu de son cœur. Nous n'en avons pas fini avec cette histoire. Le second exemple que nous avons choisi abandonne le feu pour l'eau. Le fond de l'affaire reste le même et elle aboutit à la même conclusion : rien ne peut arrêter une amoureuse bien décidée.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 8 août 2022

Service civique: nouvelle mission à Dastum 44

 Dastum 44 propose à nouveau un poste à une personne en service civique pour une durée de huit mois, à partir du 3 octobre 2022

En résumé : La mission proposée par Dastum 44 s'inscrit dans ses objectifs de valorisation du patrimoine culturel immatériel de Bretagne. Les tâches confiées sont: la numérisation et la documentation d'archives sonores, écrites ou iconographiques, (divers documents papier, cahiers de chansons, enregistrements numériques et analogiques) ainsi que des tâches d'accueil et la participation à des animations .

Si vous êtes concerné(e) ou connaissez une personne intéressée vous pourrez obtenir toutes les informations en téléchargeant ce document

samedi 6 août 2022

425 - La maison de Jeanneton

 Profiterions nous de cette période de vacances pour relancer les chantiers de construction et la vente de maisons individuelles ? Notez bien que celle-ci doit être un sacré monument pour occuper quatre vingt maçons. Cependant, le propos de la chanson n'est pas de mettre en valeur les artisans du bâtiment. Elle illustre encore une fois les désaccords entre parents et enfants au sujet du mariage. Comme elle est très répandue nous allons lui consacrer deux versions, parmi tant d'autres. Voici la première :

pour écouter la chanson et lire la suite: 

samedi 23 juillet 2022

424 - Pierre était à la guerre

 Par bonheur, les chansons ayant pour cadre les combats et autres campagnes militaires ne finissent pas toutes dans des circonstances tragiques. Il en est qui connaissent une fin heureuse. Si nous prenons l'initiative de chanter celle ci c'est aussi pour contrebalancer les effets mélodramatiques des quelques complaintes déjà entendues. Ce qui ne veut pas dire que tout se passe bien pour les deux amants se retrouvant après une longue absence. Il faut ménager le suspense pour arriver à un dénouement favorable.

pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 9 juillet 2022

423 - Marguerite au bois

 Prenez en un, prenez en deux, mais n'allez pas le dire...cette expression revient comme un leitmotiv dans bien des chansons traditionnelles. Elle ponctue un si grand nombre d'aventures et d'amourettes qu'il serait vain de vouloir en dresser la liste. Tenez, pas plus tard que la semaine dernière, elle servait de monnaie d'échange entre la belle et le cordonnier dont les relations dépassaient largement le simple cadre commercial. Elle s'adapte à des situations qui n'ont à priori que peu de points communs, si ce n'est d'être le point de départ d'une histoire dont on imagine qu'elle finira bien

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 2 juillet 2022

422 - Les souliers rompus

 Les cordonniers ne s'en tirent pas trop mal dans les chansons traditionnelles. Contrairement à leurs confrères les couturiers, injustement méprisés, ils arrivent à séduire les jeunes filles. On sait, par exemple, qu'à la cour du palais, La flamande qui a tant d'amoureux finit par donner la préférence à un petit cordonnier. Nous n'avons pas de précisons sur l'origine sociale de notre danseuse. Mais il se pourrait bien qu'un de ses arguments principaux tienne dans la différence de classe sociale entre l’héroïne et le cordonnier, métier qui ne roule pas sur l'or. L'amour est plus fort que les différences, du moins dans les chansons.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 25 juin 2022

421 - J'ai tant filé

Faisons un saut dans le temps avec une chanson qui a disparu des collectes les plus récentes et ne se rencontre guère que dans les recueils antérieurs au vingtième siècle. La raison en est toute simple : elle nous parle d'un temps que même les sociétés rurales les plus attardées n'ont pas pu connaître. Nous voici plongés dans cette économie autarcique où non seulement la nourriture mais aussi le vêtement étaient issus de circuits ultra courts. Un processus fort bien décrit par cette chanson

Pour écouter la chanson et lire les commentaires : 

samedi 18 juin 2022

420 - La danse des gorets

 Pour la fête de la musique que diriez-vous d'une petite chanson cochonne ? Au sens charcutier du terme, bien sur. Les gorets sont moins réputés pour leur sens de la musique que pour leur capacité à nourrir toute la famille : dans le cochon, tout est bon ! Outre le fait que cette chanson met en scène un cornemuseux (par ici c'est le plus souvent un joueur de veuze), elle nous rappelle toute l'importance de la race porcine dans l'économie rurale. Un texte champêtre, festif et gastronomique ; un grand moment de poésie !

Pour écouter la chanson et lire la suite: 

samedi 11 juin 2022

419 - Le petit Christophe

 La chanson que nous vous proposons cette semaine est manifestement destinée à un public jeune. On peut supposer qu'elle a été composée dans cette intention. Voilà qui nous change des habituels double sens permettant aux chansons de garder un message réservé aux adultes tout en restant écoutables par des oreilles moins averties. Ce n'est pas la première que nous publions dans cette catégorie. Voyez par exemple « j'ai vu z'un loup » (chanson n° 325 en février 2020). Si vous avez su garder une âme d'enfant, vous allez apprécier.

pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 4 juin 2022

418 – C'est une fille de nos cantons

 La guerre, encore et toujours la guerre, omniprésente dans les chansons comme dans l'actualité. Pourtant ce n'est pas le fait militaire qui constitue l'argument principal de cette chanson. La vie de garnison et l'engagement de la fille qui prend l'habit de soldat ne sont qu'un décor pour une pièce en trois actes et deux tableaux. Trois épisodes avec un dénouement heureux et deux ambiances qui vont du réalisme le plus sordide de l'abandon d'une fille séduite à la fiction débridée d'un conte pour grands enfants.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 28 mai 2022

417 - Quand j'étais jeune

 Dans bien des chansons traditionnelles le choix du mari est imposé par les parents. D'où la plainte fréquente de la jeune mariée qui se voit affublée d'un « vieillard » alors qu'un jeune avait sa préférence. Cependant, le choix d'un conjoint beaucoup plus âgé peut s'avérer le résultat d'un calcul basé autant sur la fortune du prétendant que sur l'espérance d'un veuvage précoce. C'est le choix effectué par la jeune fille de cette chanson. Pas très moral tout ça nous direz-vous. Attendez seulement les derniers couplets pour découvrir que ça peut être encore pire.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 21 mai 2022

416 Le guiberlet

En vieux français le « guimberlet » est un instrument viticole, une sorte de foret pour mettre les tonneaux en perce. Son usage dans la chanson n'a pourtant pas d'intérêt œnologique, malgré la proposition de boire du vin clairet. Son emploi est purement métaphorique. L'image de la clef de barrique est suffisamment explicite pour bâtir une histoire qui allie les plaisirs de la boisson avec ceux du sexe.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 14 mai 2022

415 Ah ! Les civelles !

 Comme nous le faisions remarquer la semaine dernière, d'une chanson à l'autre, la tradition orale nous entraîne dans des univers très variés. Nous laissons - provisoirement - de coté les complaintes, les amours impossibles et les aventures en tout genre pour quelque chose de plus léger.

C'est donc de gastronomie que nous allons traiter aujourd'hui. Avec, au menu, l'une des spécialités de l'estuaire de la Loire : les civelles (1). Autrefois c'était en plat à la portée de toutes les bourses, on en mangeait de pleins bols. De nos jours leur raréfaction a tant fait monter les prix que leur consommation a complètement changé.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 7 mai 2022

414 Languirai-je toujours ?

Que d'arguments et de serments ne faut-il pas déployer pour obtenir le consentement de sa belle ! Pas sur qu'aujourd'hui cette façon de présenter les choses ait encore quelque succès. Le charme désuet de la chanson que nous vous proposons nous renvoie près de trois siècles en arrière. Son langage est suranné ; seuls les sentiments n'ont pas changé. Voyons un peu comment une aventure qui emprunte à la mythologie grecque et au beau langage des salons de la capitale peut trouver sa place dans la tradition orale.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 30 avril 2022

413 Cécilia

 Ah, ah, ah ! Cécilia, tu es la star des chansons traditionnelles. Il n'y a guère d'autre exemple connu où un seul prénom, en l'absence de tout qualificatif, donne le titre d'une chanson. Il faut attendre une période plus récente pour qu'une Madelon devienne un symbole chanté ou qu'une Aline soit pleurée sous, sous, sous...son balcon. Quelle belle célébrité pour cette mignonne Cécilia, même si dans le texte elle doit partager la vedette avec des volatiles pleins d'érudition.

Pour écouter la chanson et lire la suite

samedi 23 avril 2022

412 La femme aux deux maris

 La guerre, encore et toujours, même si elle n'est pas le sujet principal, sert de décor à cette aventure pas banale et pourtant si présente dans les traditions chantées. Nous n'avons pas d'indication sur le conflit dans lequel ce jeune écolier a été entraîné (1). Sa durée – sept ans – tient plus du chiffre symbolique d'une longue absence que d'une réalité d'engagement. Ce qui compte c'est qu'après une si longue absence il va enfin revoir son pays, sa famille et celle qu'il avait du quitter sitôt épousée. Suspense...

pour écouter la chanson et lire la suite :

dimanche 10 avril 2022

411 Noël défilé

 Comme le dit le proverbe : « Noël Omicron, Pâques en chansons ». Si nous ne sommes pas encore complètement débarrassés de l'encombrant variant, rien ne nous empêche de continuer à chanter. Malgré son titre de saison, le défilé qui nous est proposé est un prolongement du parcours entamé la semaine dernière ; en français cette fois. La célébration de la nativité n'est en effet qu'un prétexte à une visite organisée de tous les lieux-dits de la Presqu'ile Guérandaise. Cette semaine, les filles ne sont pas seules au rendez-vous.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 2 avril 2022

410 Er Merc'hed Kervalek

 Une nouvelle fois nous publions une chanson qui vante les mérites ou le caractère des filles d'une localité. Le titre ne vous aura sans doute guère renseigné à ce sujet si vous n'êtes pas bretonnant. Il témoigne de la pratique de la langue bretonne en Loire-Atlantique, encore vivante jusqu'en 1900, dans un secteur limité qui correspond justement aux villages cités dans la chanson. Nous laissons donc le soin à Sylvain Bahuaud, spécialiste de ce parler local, de vous en faire découvrir l'histoire et les spécificités avec cette chanson.

pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 26 mars 2022

409 Les caillebottes

 Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ; c'est ce que pensent les ados quand leurs parents les ont laissés seuls avec les clefs de la maison. La jeune fille de la chanson en profite donc pour recevoir son amoureux. Comme le temps leur est compté, ils abandonnent une tâche ménagère pour n'en conserver que la métaphore. L'engueulade parentale était bien prévisible, mais va se trouver atténuée par des souvenirs de jeunesse. La situation n'est pas spécifique à cette chanson, dont le propos est, ici, renforcé par un refrain on ne peut plus explicite.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 19 mars 2022

408 Ce sont les gars de Donges

 On ne compte plus le nombre de chansons qui s'intéressent aux filles de...tel ou tel patelin, ville ou village. Pour ce qui est des gars, c'est beaucoup plus rare, en dehors des chansons de conscrits. Rien que dans celles que nous avons publiées jusqu'ici, le rapport est de 10 à 1 : Le Pouliguen, Le Croisic, Saint Etienne, Le Loroux, Saint-Nazaire, Nozay, Campbon, Nantes (2 fois) et Saillé pour les filles. Avec cette chanson les gars de Guérande se sentiront moins seuls (1).

Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 11 mars 2022

407 - Le père capucin

 Pauvres moines ! Ils sont souvent l'objet de moqueries dans les chansons traditionnelles. Il faut dire que l'attitude de certains n'a rien fait pour améliorer leur réputation. Cette histoire de père capucin est à ranger dans les chansons grivoises, voire graveleuses ou franchement paillardes selon le degré de précision et de détails. Le thème en est franchement érotique, mais la version que nous vous proposons est loin d'être la plus scabreuse. Le refrain qui y est associé n'a que peu de rapport et fait partie de ces ritournelles qui vous restent dans la tête du matin au soir. A bon entendeur...

pour écouter la chanson et lire la suite :

mercredi 2 mars 2022

406 - Quand la bergère s'en va t'au champ

 L'actualité ne nous laissant pas de répit, les chansons guerrières des semaines passées laissent aujourd'hui place à un débat amoureux. C'est encore une de ces histoires de bergère et de ses rapports avec un « monsieur ». Son statut social n'est pas précisé. On sait juste qu'il a de l'argent ; et qu'il s'en sert. De là découle une certaine ambiguïté qui permet de donner à la chanson des interprétations qui vont de la simple amourette champêtre à des postures beaucoup plus vénales. C'est à vous de voir mais d'abord...

pour écouter la chanson et lire la suite :

mardi 22 février 2022

405 - Rose, l'intention d'la présente

 Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas...complètement. Il y a huit jours nous étions partis pour la campagne d'Egypte. Cette fois c'est du côté de la Russie que la « grande armée » s'en est allée. Beaucoup n'en sont pas revenus. C'est ce qu'évoque cette lettre d'un soldat à sa payse, terme communément employé dans les régiments pour désigner la bonne amie qui attend, au pays, le retour de son bien aimé. Dans les chansons, les courriers en provenance du front sont quasiment toujours synonymes de malheur.

Pour écouter la chanson et lire la suite:

lundi 14 février 2022

404 - Adieu, bonne Julie

 Si l'amour est le sujet des deux-tiers des chansons traditionnelles, la guerre et ses vicissitudes figurent en bonne position dans le reste du répertoire. Ce qui n'exclut pas qu'il y soit aussi question d'amour. L'éloignement de l'être aimé, l'espoir du retour ou la crainte de la mort sont des sujets inépuisables. Voilà pourquoi, d'une chanson à l'autre on peut trouver des similitudes, des couplets avec un air de déjà entendu, voire des clichés propres à ce genre de poésie populaire. Cette chanson qui semble bien datée (dans tous les sens du terme) n'échappe pas à la règle.

Pour écouter la chanson et lire la suite

dimanche 6 février 2022

403 – Pour que les filles dansent

 Pourquoi un moulin pour faire danser les filles ? S'agit-il de la reconversion d'un ancien bâtiment à usage de discothèque ? D'une enseigne présente dans trois grandes villes, Bordeaux, Rouen et Nantes sous forme de franchise ? D'une annonce pour le bal du moulin rouge ? Laissons de coté ces suppositions hors du temps pour nous pencher un peu sur le sens du mot « danser ». Ce n'est peut être pas sous sa signification habituelle qu'il faut l'entendre. Le moulin et son propriétaire nous ont habitués à un tout autre genre de plaisirs.

Pour écouter la chanson et lire la suite

samedi 29 janvier 2022

402 - Vive la république

Sur la plus haute branche, le rossignol chantait. Mais, au fait, que chantait cet aimable volatile ? Si c'est pour les dames qui n'ont point de mari c'est qu'il se prend pour quelqu'un d'autre ou qu'il s'est trompé de chanson. Si c'est pour porter un message à l'être aimé, c'est son emploi habituel. Mais si le rossignol se mêle de politique, alors là c'est de l'inédit. Sous un air des plus communs et avec un texte qui paraît d'abord très banal, nous découvrons ici un rossignol républicain.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 22 janvier 2022

401 - Ma fille, veux tu un bouquet

Encore une chanson qui devrait être remboursée par la Sécurité Sociale. En ces temps ou la santé semble être une préoccupation majeure, l'écouter ne peut donc pas faire de mal. Car, si il est beaucoup questions de maux et de remèdes dans les chansons traditionnelles c'est plus rarement pour soigner les affections du corps que celles de l'âme, ou du cœur. Elle court, la maladie d'amour, depuis les temps les plus anciens. Voyons un peu si les recettes de bonne femme en vigueur dans ces temps là peuvent encore nous être d'une quelconque utilité.

Pour écouter la chanson et lire la suite

samedi 15 janvier 2022

400 - Autour du moulin à vent

 Quatre cent chansons dans ce blog et toujours une seule interprétation de la chanson des trois canards ! Une lacune qu'il s'agissait de combler au plus vite. Pour marquer ce passage vers une centaine de chansons supplémentaire il fallait une interprétation sortant de l'ordinaire. Elle a donc été confiée à la jeune génération ; celle qui n'a pas connu les interprètes originaux ; celle pour qui le travail de Dastum 44 tout au long de ces trente dernières années prend tout son sens : collecter, sauvegarder et transmettre.

pour écouter la chanson et lire la suite :