vendredi 22 mars 2019

288 - Dix filles à Nantes (joli bateau )


On dit souvent que les plus courtes sont les meilleures. Plaisanterie mise à part, cette maxime peut-elle s'appliquer au domaine de la chanson ? A plusieurs reprises nous avons déjà tenté de réhabiliter ce genre court tellement présent dans la tradition vivante et si peu dans les collectes anciennes.
Il est difficile de faire plus concis que le texte que nous vous proposons cette semaine. Ce qui ne signifie pas que son contenu soit vide de sens, même s'il laisse une grande part à l'imagination. De même sa mélodie n'est pas moins riche que celles de certaines complaintes. Des filles, des bateaux, des aventures...bienvenue dans le folklore du port de Nantes.
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 15 mars 2019

287 - Mon père avait une bique


Cette chanson est organisée comme une fable. En utilisant la farce qui conduit une chèvre devant la justice, c'est une satire de tout l'appareil judiciaire qui nous est présentée. Tout comme le clergé, les juges et les avocats sont souvent tournés en ridicule par des chansons aux allures innocentes. La présentation comique permet de critiquer des institutions dont il n'est pas possible de dénoncer ouvertement les travers. La littérature du 15è siècle nous en donne un bel exemple avec la farce de maître Pathelin. La « bique au parlement » fait partie des chants les plus souvent collectés (1) dans toutes les régions et particulièrement dans la notre.
pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 8 mars 2019

286 - La fée Carabosse


C'est une double transformation qui s'opère avec cette chanson, pas si ancienne mais déjà bien folklorisée. La première c'est l'adoption d'un nom, synonyme de mauvaise fée ou méchante sorcière, pour un personnage légendaire antérieur. La seconde c'est la mise en musique de l'histoire et sa diffusion par des chanteurs de tradition orale. Étonnant pour une composition même pas centenaire !
Le thème de la femme transformée en pierre est bien présent dans la littérature populaire, les contes et même la bible (1). Qu'un ecclésiastique soit à l'origine de cette chanson très « païenne » ne nous surprend donc pas. C'est la façon dont elle s'est diffusée qui nous intéressera le plus.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 1 mars 2019

285 - Dix lauriers dans Nantes


Nous retrouvons cette semaine un genre déjà abordé ici et qui mérite un peu de considération : les textes courts, très souvent sous forme énumérative, qui servent à accompagner la marche, la danse ou le travail. Les dizaines, peu présentes dans les collectes anciennes, ont retrouvé toute leur place dans la tradition vivante, pour mener les randonnées ou les rondes.
Celle ci met à l'honneur la ville de Nantes et une plante, le laurier, qui fleurit au printemps. Ce n'est pas seulement un effet du réchauffement climatique si nous choisissons de le chanter dès maintenant
pour écouter la chanson et lire la suite :