dimanche 12 juillet 2020

347 - Mariez-me donc


Avec un titre pareil on pourrait croire à une nouvelle supplique d'une jeune fille pressée de se marier. Pourtant, dès le troisième couplet, il parait évident que la belle va se passer de l'autorisation des parents pour s'offrir un avant goût de nuit de noces. Hélas ses espoirs seront déçus par la faute d'un galant qui tombe de sommeil. D'après certains informateurs, cette chanson moqueuse aurait eu un certain succès dans les repas de noces, à un moment ou la morale officielle s'estompe dans les plaisirs de la fête et les vapeurs de l'alcool !
Pour écouter la chanson et lire la suite :

dimanche 5 juillet 2020

346 – l'infanticide


Changement de décor: la semaine dernière nous fredonnions une chanson qui parlait d'un enfant jeté dans une rivière, sur un mode facétieux et avec une fin heureuse. Cette semaine nous allons chanter l'histoire d'un enfant jeté dans une rivière, en abandonnant le ton guilleret pour celui du drame. La conclusion n'est heureuse pour personne dans cette complainte qui aborde d'une toute autre façon, plus réaliste, le thème de l'infanticide. Nous quittons le monde fabuleux des grenouilles et des petits poissons pour l'atmosphère pesante et moralisatrice d'une justice expéditive.
Pour écouter la chanson et lire la suite:

dimanche 28 juin 2020

345 - Le gueurnouillon


Chanson idiote ou chanson sérieuse ? Texte superficiel ou message caché ? Nous vous laissons le soin de faire votre propre opinion. A la première écoute cette histoire d'une ruralité marécageuse à tendance batracienne ne retient pas particulièrement l'attention. Si ce n'était sa mélodie simpliste et entêtante on n'en retiendrait pas grand chose. Mais elle mérite sans doute mieux que d'être classée dans les facéties et divertissements pour enfants.
Pour écouter la chanson et lire la suite:

dimanche 21 juin 2020

344 - La bigueurnoise


Vous reprendrez bien un peu de cresson ?! On ne va pas vous raconter de salades, c'est un thème qui est souvent au menu des chanteurs et chanteuses de traditions. La preuve: nous vous en avons déjà présenté une version (1). Comme pour beaucoup de chansons très répandues, les différences peuvent être importantes de l'une à l'autre. Si pour le fonds de l'histoire on reste dans les nuances, ce sont les musiques et les refrains qui font toute la richesse de ce répertoire.
Pour écouter la chanson et lire la suite:

dimanche 14 juin 2020

Malades et médecins


Chaque mois une session de chants, à l'heure de l'apéro, est organisée à Nantes par Dastum 44. C'est le plus souvent le troisième mardi du mois que nous sommes accueillis chez “Mon Oncle” bistrot-grignotte situé 16 rue d'Alger. Un thème est généralement proposé aux participants sans que cela soit contraignant. Ainsi, la session du 16 juin 2020 est annoncée sur le thème “malades et médecins”, actualité oblige. Voici quelques suggestions de chansons sur ce thème:
pour lire la suite:

vendredi 12 juin 2020

343 - Sur le pont d'Avignon


Il suffit de passer le pont c'est tout de suite l'aventure (1) que ce soit à Nantes, Lyon ou Avignon. Nous avons déjà abondamment commenté la présence des ponts dans les chansons traditionnelles; passons à autre chose. Cette chanson accumule les poncifs des amourettes dont on ne sait jusqu'où elles peuvent aller: un objet perdu que le galant restitue à sa mie, un baiser volé qui en entraîne d'autres, et des aventures qui peuvent aller si loin qu'on a besoin de symboles forts pour en fixer les limites
Pour écouter la chanson et lire la suite:

dimanche 31 mai 2020

342 - la fille du chaudronnier

Ce n'est pas la première fois, dans la chanson comme dans la vraie vie, qu'une jeune fille est repoussée non pas tant à cause de son état qu'en raison de la profession de son père. Il est des métiers méprisés parce que trop salissants, ne rapportant rien ou exercés par des groupes vivant pratiquement en marge de la société. La chanson s'en moque souvent, mais l'amour est parfois plus fort que les convenances sociales. Heureusement !
Autre sujet d'intérêt, vous noterez à nouveau un phénomène qu'on observe encore assez souvent dans la tradition: la contamination d'une chanson par une autre. Les derniers couplets de celle ci ont comme un air de “déjà entendu”.
Pour écouter la chanson et lire la suite