samedi 3 septembre 2022

427 - Le berger galant

« Prenez en un, prenez en deux... », voilà un conseil qui revient souvent dans les chansons traditionnelles et qu'on a déjà entendu il n'y a pas si longtemps.(1) La situation n'est pas tout à fait la même ; l'argument principal non plus. Seule la conclusion est identique. En cette rentrée 2022, nous faisons donc dans le classique, avec cette chanson qui met une fois de plus en présence deux personnages très ordinaires : un berger et une bergère.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 22 août 2022

426 - Le chant des rameurs

 Nous vous avions laissés ébahis et perplexes devant la quantité de refrains différents accompagnant la chanson où une jeune fille voue son père et sa maison au feu si elle ne peut épouser l'élu de son cœur. Nous n'en avons pas fini avec cette histoire. Le second exemple que nous avons choisi abandonne le feu pour l'eau. Le fond de l'affaire reste le même et elle aboutit à la même conclusion : rien ne peut arrêter une amoureuse bien décidée.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 8 août 2022

Service civique: nouvelle mission à Dastum 44

 Dastum 44 propose à nouveau un poste à une personne en service civique pour une durée de huit mois, à partir du 3 octobre 2022

En résumé : La mission proposée par Dastum 44 s'inscrit dans ses objectifs de valorisation du patrimoine culturel immatériel de Bretagne. Les tâches confiées sont: la numérisation et la documentation d'archives sonores, écrites ou iconographiques, (divers documents papier, cahiers de chansons, enregistrements numériques et analogiques) ainsi que des tâches d'accueil et la participation à des animations .

Si vous êtes concerné(e) ou connaissez une personne intéressée vous pourrez obtenir toutes les informations en téléchargeant ce document

samedi 6 août 2022

425 - La maison de Jeanneton

 Profiterions nous de cette période de vacances pour relancer les chantiers de construction et la vente de maisons individuelles ? Notez bien que celle-ci doit être un sacré monument pour occuper quatre vingt maçons. Cependant, le propos de la chanson n'est pas de mettre en valeur les artisans du bâtiment. Elle illustre encore une fois les désaccords entre parents et enfants au sujet du mariage. Comme elle est très répandue nous allons lui consacrer deux versions, parmi tant d'autres. Voici la première :

pour écouter la chanson et lire la suite: 

samedi 23 juillet 2022

424 - Pierre était à la guerre

 Par bonheur, les chansons ayant pour cadre les combats et autres campagnes militaires ne finissent pas toutes dans des circonstances tragiques. Il en est qui connaissent une fin heureuse. Si nous prenons l'initiative de chanter celle ci c'est aussi pour contrebalancer les effets mélodramatiques des quelques complaintes déjà entendues. Ce qui ne veut pas dire que tout se passe bien pour les deux amants se retrouvant après une longue absence. Il faut ménager le suspense pour arriver à un dénouement favorable.

pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 9 juillet 2022

423 - Marguerite au bois

 Prenez en un, prenez en deux, mais n'allez pas le dire...cette expression revient comme un leitmotiv dans bien des chansons traditionnelles. Elle ponctue un si grand nombre d'aventures et d'amourettes qu'il serait vain de vouloir en dresser la liste. Tenez, pas plus tard que la semaine dernière, elle servait de monnaie d'échange entre la belle et le cordonnier dont les relations dépassaient largement le simple cadre commercial. Elle s'adapte à des situations qui n'ont à priori que peu de points communs, si ce n'est d'être le point de départ d'une histoire dont on imagine qu'elle finira bien

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 2 juillet 2022

422 - Les souliers rompus

 Les cordonniers ne s'en tirent pas trop mal dans les chansons traditionnelles. Contrairement à leurs confrères les couturiers, injustement méprisés, ils arrivent à séduire les jeunes filles. On sait, par exemple, qu'à la cour du palais, La flamande qui a tant d'amoureux finit par donner la préférence à un petit cordonnier. Nous n'avons pas de précisons sur l'origine sociale de notre danseuse. Mais il se pourrait bien qu'un de ses arguments principaux tienne dans la différence de classe sociale entre l’héroïne et le cordonnier, métier qui ne roule pas sur l'or. L'amour est plus fort que les différences, du moins dans les chansons.

Pour écouter la chanson et lire la suite :