jeudi 29 avril 2021

371 - Léger légèrement

 Quel titre auriez vous donné à cette chanson ? Habituellement on utilise le thème principal, qui aurait donc pu être « le galant aux gants blancs ». C'est aussi, assez souvent, l'incipit qui est utilisé. « Nous sommes ici beaucoup de gens » n'aurait guère été plus explicite que le choix de l'auteur du recueil dont est extraite cette chanson : « Léger, légèrement ». C'est finalement le refrain qui a été choisi ; un choix qui nous éclaire peu sur le contenu, si ce n'est qu'il annonce une chanson à danser, une de ces rondes dont l'usage s'est perdu, ne correspondant plus à la mode du présent.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

jeudi 15 avril 2021

370 - D'où t'en viens-tu, méchant ivrogne ?

 S'il est vrai que les plus courtes sont les meilleures celle ci doit être un pur chef-d’œuvre. Certes l'adage vaut surtout pour les plaisanteries et moins pour les chansons de boisson, comme cet ivrogne disputé par sa femme qui fait l'objet de notre livraison du jour (1).

Bref, si vous êtes fatigués des complaintes criminelles de 48 couplets ou des retours de guerre à rebondissements, les trois couplets qui suivent vont vous ravir.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 2 avril 2021

369 - La rivale

 Avec la chanson précédente nous étions quittés sur une chamaillerie entre amoureux, chacun renvoyant les torts sur l'autre. Cette fois ci les motifs de dispute sont plus sérieux. Il y a de la rupture dans l'air.

Pas de quoi en faire un drame malgré tout, puisque ces chansons servent de support à une activité joyeuse (et qui nous manque cruellement en ces temps covidés) : la danse. Une danse en rond, bien sur, pour laquelle nous manquons d'informations, mais qui pourrait bien correspondre à des pas qui nous sont encore connus.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 19 mars 2021

368 - A la promenade

 Ce soir, à la promenade, ma mignonne y viendrez vous ? ...et ne venez pas prétexter qu'avec le couvre-feu la promenade au clair de lune est compromise. Cette chanson date de bien avant la pandémie de covid ! (1)

Plus sérieusement, sous couvert d'une petite chamaillerie entre amoureux, ce dialogue, recueilli dans le Pays de Retz, a beaucoup de choses à nous dire. La lune y tient un rôle prépondérant, protégeant les amants mais laissant aussi place à beaucoup d'incertitudes, voire de sous entendus.

pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 5 mars 2021

367 - le Chasseur du Roi

 Guerre et amour sont les deux pôles de cette chanson de retrouvailles entre un soldat et sa belle. Un soldat qui manifestement hésite entre embrasser la carrière ou sa bien aimée. Celle ci lui reproche ouvertement d'avoir préféré les honneurs militaires à ses amours. Jusqu'au dernier couplet on devine que, si le beau militaire songe à se caser, rien n'est joué.

Cette chanson est assez rare dans nos archives. Plusieurs chansons du même type existent dans divers fonds, mais celle ci semble être la seule à mettre à l'honneur un « chasseur du roi ».

Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 19 février 2021

366 – Petit soldat de guerre

 C'est la deuxième fois depuis le début de l'année que nous mettons en ligne une chanson au titre guerrier. N'y voyez là aucune intention. Celle ci est à ranger dans la catégorie des chansons d'amour. Elle nous reporte bien avant la création de la Poste. Habituellement les amoureux confient leurs messages au rossignol ou à l'hirondelle, que la Poste a d'ailleurs longtemps conservée comme logo. Ici, c'est directement à une personne qu'est confié le message. A charge pour le facteur de se débrouiller avec un détail, en lieu et place de l'adresse.

Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 6 février 2021

365 - Dans ces bois ténébreux

 

Malgré ce titre qui laisse imaginer les situations les plus dramatiques, ce n'est qu'une simple chansons d'amours ; contrariés et conflictuels certes, mais très classiques dans leur présentation. Extraite d'un cahier de chansons du 19è siècle qui nous a déjà fourni quelques mélodies intéressantes, cette dispute d'amoureux est un peu datée dans son propos comme dans sa forme. Mais ce n'est pas si souvent qu'une chanson de cette époque ose exprimer ce qu'un acteur célèbre a popularisé par la formule « t'as de beaux yeux, tu sais ! »(1)

pour écouter la chanson et lire la suite :