samedi 22 septembre 2018

265 - La meunière du moulin


C'est la fille de la meunière qui dansait avec les gars...Pardonnez nous cette entrée en matière un peu désuète mais bien en rapport avec le sujet du jour. Et que tous ceux qui n'ont jamais eu à subir un groupe folklorique exécutant la gigouillette nous écrivent. Ils ont gagné.
Nous voici donc à nouveau dans le domaine des moulins, ce qui n'a rien d'étonnant, vu le nombre de chansons dont l'action se situe dans le milieu de la meunerie. Une profession honorable, mais souvent sujette aux sarcasmes dans les chansons traditionnelles. Les maris y sont souvent voleurs, badineurs ou débaucheurs, et leurs femmes volages. Dans la famille meunier c'est aujourd'hui le tour de la fille.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

dimanche 16 septembre 2018

264 - Entrez la belle en vigne


Chanter la vigne et le vin, c'est de saison. Plus que de l'opportunisme, la chanter cette semaine (1) c'est aussi une façon de célébrer le patrimoine du pays nantais. Et de rappeler que le patrimoine ce n'est pas seulement des vieilles pierres témoignant des siècles passés. Ce sont aussi des savoir faire ou des traditions gastronomiques comme ce muscadet, produit emblématique de la région. C'est aussi et surtout pour nous des
chansons qui méritent mieux qu'une simple préservation.
Pour écouter la chanson et lire la suite

lundi 10 septembre 2018

263 la fille aux oranges


On ne présente plus cette marchande d'oranges et ses relations délicates avec le fils d'un avocat. Ce thème fait partie des chansons pour lesquelles on trouve le plus grand nombre de versions. C'est particulièrement vrai dans toute la Haute-Bretagne, mais son succès déborde largement le cadre de nos anciennes provinces. On va jusqu'à en trouver des versions bilingues parmi les nombreuses notées outre-Atlantique.
Celle ci vient du répertoire d'un des grands interprètes auxquels Dastum a consacré un CD : l'accordéoniste Jean Debeix, alias le Père Jean (1).
pour écouter la chanson et lire la suite :

dimanche 2 septembre 2018

262 - Suite de marches de noces


Ce n'est pas une chanson que nous vous proposons cette semaine, mais plusieurs couplets représentatifs d'une tradition bien ancrée. Le chant à la marche est un genre à lui tout seul, avec de multiples exemples. Il s'agit d'accompagner la marche avec des chansons dans tous les moments de la vie, occupations quotidiennes ou circonstances particulières. Parmi celles ci, deux en particulier ont donné un répertoire plus spécifique : les virées de conscrits et les journées de noces. C'est pour ces dernières que nous avons sélectionné un échantillon du vaste répertoire collecté dans notre département.
pour écouter les chansons et lire la suite :

dimanche 26 août 2018

261 - Le galant en demoiselle


C'est à nouveau aux fabliaux du moyen-âge qu'il faudrait se reporter pour connaître l'origine de cette chanson. L'anecdote a été popularisée autant par la chanson populaire que par la littérature, par l'écrit comme par l'oral. Cette transmission orale a donné un grand nombre de versions pour l'aventure de ce jeune amoureux qui se travestit pour obtenir les faveurs de celle qu'il désire.
Si la majorité des chanson que nous publions dans ce blog viennent de recueils anciens ou de collectages plus récents, la transmission familiale nous procure également de belles surprises. C'est une autre façon de faire vivre la tradition.
pour écouter la chanson et lire la suite :

dimanche 19 août 2018

260 - Je suis un garçon de famille


Pas banale cette histoire d'un galant qui vient demander la main de la fille et qui se fait draguer par la mère. Celle ci n'hésite pas à dénigrer sa progéniture pour mieux vanter ses propres charmes. La stupeur du prétendant nous renvoie tout droit à une autre chanson mieux connue : « le mariage de la vieille », qui court les bals pour trouver un amant. Le portrait est le même avec cette bouche où il ne reste plus qu'une dent ! Mais la conclusion est toute différente ; c'est l'amour de la jeune et non pas l'argent de la vieille qui intéresse le jeune homme. Ouf ! La morale est sauve.
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 27 juillet 2018

259 - Meunier tu dors (2)

La chanson du meunier qui accumule les catastrophes pendant son sommeil est aujourd'hui cataloguée parmi les enfantines. C'est le sort qui lui a été réservé depuis qu'une version standardisée a été diffusée à l'intention de la jeunesse. Mais alors que vient faire ici cette allusions finale aux gens d'église qui courtisent la meunière ?. C'est sans doute que ce texte n'a pas toujours été conçu que pour divertir les bambins. Comme bien souvent, ce qui n'est pris qu'au premier degré par l'auditoire jeune, présente un tout autre sens pour les adultes et permet au passage de régler des comptes avec deux catégories (clergé et meuniers) auxquelles ont a envie de faire quelques reproches sur leur conduite, même indirectement.
Pour écouter la chanson et lire la suite :