vendredi 18 janvier 2019

280 - Fontainira joli (le prisonnier des hollandais)


Une histoire de blonde, mais pas dans le sens qu'on lui donne aujourd'hui, c'est ce que nous vous proposons avec cette version d'un tube de la chanson traditionnelle plus connu sous le titre « auprès de ma blonde ». C'est avant tout une belle histoire d'amour contrarié par l'éloignement. C'est aussi le rappel d'une des occupations les plus lucratives des temps anciens, consistant à enlever des personnes pour en obtenir une rançon. C'est, enfin, un texte qui a une résonance particulière dans nos contrées où elle correspond à une aventure vécue.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

lundi 7 janvier 2019

279 - A Méan il est arrivé (l'empêchement des bans )

Nous nous sommes quittés avec un refrain qui proclamait : « buvons, nous en allons ». Nous nous retrouvons avec une arrivée. Toute ressemblance avec un récent déménagement (le notre) serait, bien sur, fortuite.
Avec une entrée en matière qui nous annonce l'arrivée d'un navire dans le port de Méan, on s'attend à ce qu'il soit chargé de blé et que des dames aillent le marchander. Pas du tout ! C'est une toute autre histoire qui débute ainsi. Une histoire d'amour doublée d'un suspense insoutenable : les amoureux seront-ils enfin réunis ?
Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 22 décembre 2018

278 - Dans la ville de Nantes (Buvons nous en allons)


La morale de cette aventure résonne dans plusieurs chansons traditionnelles : « ça ne se rend pas dit-elle, comme de l'argent prêté ». Notre version, entendue en pays d'Ancenis, se termine sur les moqueries du garçon avant qu'elle ne conclue sur les regrets de la fille.
Que regrette-elle si fort cette jeune personne ? Que pourrait bien lui rendre le garçon ? Chaque chanson nous propose une métaphore différente : anneau d'or, amourettes, innocence, cœur en gage, cœur volage, avantage...que de rimes en « age » ! pour un mot que peu de chanteurs osent prononcer.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 21 décembre 2018

Nous avons déménagé


Adieu « Bel-air », bonjour « Arsène Leloup ». Après dix sept années passées dans un local qui aurait du n'être que provisoire, Dastum 44 rejoint enfin le pôle associatif Désiré Colombe à Nantes. Après une semaine passée dans les cartons et une migration pluvieuse, nous voici dans de beaux locaux tout neufs et fonctionnels qui nous permettrons de vous accueillir dès le début janvier.
En attendant, il nous reste un peu d'aménagement à faire et quelques congés bien mérités à prendre. On en profitera pour régler leur compte à de dodues dindes et vider quelques ballotins de chocolats. On vous en souhaite tout autant, accompagné de légères bulles (avec modération).
Retrouvez nous dès le 8 janvier à notre nouvelle adresse :
Dastum 44 - pôle associatif Désiré Colombe, 8 rue Arsène Leloup, 44100 Nantes.

samedi 15 décembre 2018

277 - La mantelle


Allez hop ! Une belle chanson d'amour, pour changer. Deux jeunes tourtereaux s'en vont batifoler sur l'herbe tendre. Ça commence bien. Afin d'éviter les petites bestioles et autres trucs qui piquent, le galant déploie son manteau pour le confort de sa belle. Après un bon moment - à peine évoqué et en termes choisis pour ménager nos chastes oreilles - la situation se gâte. Il commence à être question d'argent et dès lors tout dérape. L'affaire finit devant la justice. Le jeune amoureux tout penaud n'a plus qu'à chercher une justification pour ne pas perdre la face. Quelle histoire !
Pour écouter la chanson et lire la suite :

samedi 8 décembre 2018

276 – Le miracle de Saint Nicolas


Ce miracle est une part de l'actualité de la semaine puisque nous venons tout juste de fêter la Saint Nicolas. Le saint n'a pas, dans nos régions, le rôle qui lui est attribué dans l'est de la France où il distribuait les cadeaux aux enfants avant que le père Noël ne lui pique sa place. La complainte n'en est pas moins présente dans nos traditions orales. Bien entendu cette histoire est très ancienne. Nicolas, évêque d'Anatolie (Turquie) a commencé à faire parler de lui au moyen-âge et sa popularité n'a cessé de croître dans les chansons traditionnelles
pour écouter la chanson et lire la suite :

mardi 4 décembre 2018

Perturbations en ligne


C'est le prince d'Orange
Trop matin s'est levé...
...et apparemment s'est emmêlé les pinceaux dans ses lignes téléphoniques. Résultat : depuis plusieurs jours notre téléphone et notre connexion internet sont « en dérangements ». Prenez patience, ça va revenir.
Ces incidents à répétition perturbent notre préparation du grand départ vers nos nouveaux locaux. Dastum 44 va donc quitter la rue de Bel-Air et déménager vers le pôle associatif de l’Espace Désiré Colombe, à Nantes. L’association fermera ses portes le vendredi 7 décembre au soir. L’accueil de consultants ne se fera que sur rendez-vous, jusqu’au 14 décembre, date de la fermeture définitive.
Nous ne sommes pas encore en mesure de préciser la date d’ouverture en janvier 2019, mais ceci devrait se situer aux alentours du 7 ou 8.
Notre prochaine adresse : DASTUM 44 - 8 rue Arsène Leloup, 44100 Nantes