vendredi 13 juillet 2018

257 - Le mariage du pinson et de l'alouette


Si les mariages princiers font le succès des magazines, ce sont les mariages d'oiseaux qui sont les plus chantés. Le mélange des races ne gêne pas l'imagerie populaire qui ne s’embarrasse ni de préjugés ni de considérations ornithologiques ou scientifiques.
Nous avons déjà publié une version de ces noces d'oiseaux, qui a été le premier enregistrement de ce blog (1). Elle met en scène le petit peuple des campagnes, confronté aux manières arrogantes du chat, seigneur de la maison. Cette situation n'est pas si innocente. Y'aurait il un message caché derrière ce que nous prenons trop souvent pour des enfantillages ?
Pour écouter la chanson et lire la suite

vendredi 6 juillet 2018

256 - L'eau et le vin


C'est un véritable débat philosophique que cette chanson dialoguée. De la philosophie de comptoir, certes, mais qui aborde un sujet sérieux sous des abords plaisants. Elle est de la même veine que la dispute de l'ivrogne et sa femme ou encore l'ivrogne et le pénitent (1). Mais cette fois les protagonistes ont laissé place aux deux éléments qui les personnifient : le vin et l'eau. Il peut être en effet plus facile de faire passer un message par ce biais que de l'exprimer au premier degré qui contribuerait à lui donner un aspect trop moralisateur.
C'est à nouveau le collectage effectué en 1949 à Mayun par les ATP qui sert de base à cette chanson. Le texte en a été complété pour lui faire retrouver sa forme intégrale.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 29 juin 2018

255 - La Mistanlaire


Comme nous savons qu'une partie d'entre vous, lecteurs de ce blog ont atteint l'âge où la garde des petits enfants est une activité régulière, voici une chanson qui vous permettra de joindre l'utile à l'agréable ; et d'ajouter le geste à la parole.
Mais ce texte, malgré son caractère enfantin très marqué, n'a pas toujours eu cette seule destination. Son histoire a probablement débuté avec un répertoire plutôt réservé aux adultes : chansons légères et airs de rondes.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 22 juin 2018

254 - C'était une petite religieuse


Préférez vous être réincarné en hirondelle ou en pigeon ? Répondez à cette question avant d'écouter la chanson, vous pourriez vous laisser influencer par le choix de la jeune fille séparée de son amant. La scène se passe dans un couvent où son père l'a fait enfermer. Souvent, dans ce type de chansons, il l'a fait mettre dans une tour ce qui cause la perte définitive du garçon. Ici, le texte de notre version est incomplet et vous aurez donc tout loisir d'imaginer une fin heureuse ou malheureuse selon votre humeur du moment.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 15 juin 2018

253 - Le Père Mathurin


Il n'est pas toujours facile de suivre l'actualité en chansons. La preuve : nous vous proposions un chant de Noël à la veille de Pâques. Et voilà qu'à la veille des feux de la Saint Jean on brûle le bonhomme Mardi gras !
Pour fêter le carnaval nous n'irons pas jusqu'à Rio ni à Venise mais plus près de nous, à La Turballe. A l'initiative de quelques habitants et sous l'impulsion de l'office de tourisme local, cette commune a remis au goût du jour la promenade du Père Mathurin, tradition qui y perdurait encore dans les années 50. La chanson qui accompagne le défilé puis la crémation du bonhomme carnaval ravira tous ceux que les complaintes interminables épuisent. Le texte en est beaucoup plus court et par conséquent plus facile à mémoriser.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 8 juin 2018

252 - La culotte de Velours


Ciel, mon mari ! … Bien avant le théâtre de boulevard, la chanson traditionnelle a utilisé les situations cocasses qui mettent en scène le triangle infernal : le mari, la femme, l'amant. Du meunier qui se cache dans le coffre à l'amant dévoré par les souris, en passant par Marion et ses répliques au mari soupçonneux, il ne manque pas de chansons pour exploiter ce filon. Elles tournent en dérision tantôt le mari cocu, tantôt l'amant, la femme s'en tirant le plus souvent pour le mieux.
L'originalité de cette aventure tient dans sa morale; ou dans son absence de morale, c'est comme on veut.
Pour écouter la chanson et lire la suite :

vendredi 1 juin 2018

251 - La chanson des mois (deuxième partie)


Voici donc la suite tant attendue de la chanson des mois, dont nous avons publié la première partie en janvier (1) . Nous en étions restés à juin, où Pierrot et Margot étaient couchés dans le foin, avec le soleil pour témoin. Le roi Dagobert, sans culotte à l'envers, nous aidait à énumérer les travaux des champs. Sans attendre le début de la saison estivale nous reprenons le cours de cette évocation rustique et surannée.
Pour écouter la chanson et lire la suite :